Trente-deux ornements en or dérobés dans des tombes chinoises anciennes et détenus par des collectionneurs français ont été officiellement rendus lundi au Musée provincial du Gansu, dans le nord-ouest de la Chine.

Li Xiaojie, directeur de l'Administration d'Etat du patrimoine culturel, a remis un ornement en or à Liu Weiping, gouverneur de la province du Gansu, lors d'une cérémonie organisée lundi matin pour marquer le retour de ces objets. C'est la première fois que des reliques culturelles reviennent avec succès en Chine à l'issue de négociations bilatérales entre les gouvernements chinois et français. Elles ont été rendues cette année par les collectionneurs privés François Pinault et Christian Deydier. Ces 32 objets en or viennent des tombes de Dabuzishan, dans le district de Lixian de la province du Gansu, et datent de l'époque des Printemps et Automne (770 - 476 av. J.-C.). Ces tombes ont été pillées dans les années 1990, et un grand nombre de reliques, dont ces ornements en or, ont été envoyées en contrebande à l'étranger. Une exposition publique de ces reliques s'est également ouverte lundi et durera jusqu'au 31 octobre. Après cela, elles seront exposées en permanence au Musée provincial du Gansu. Source: Xinhu

joomla 1.6 templates free
By Joomla 1.6 templates free