Oeuvre de HU Hugo, étudiant chinois en beaux arts. En dépit du fort accroissement du nombre d'étudiants chinois sur son sol en l'espace de cinq décennies, la France voudrait encore «en accueillir beaucoup

plus», a lancé à Pékin le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. «Il y a désormais plus de 10.000 nouveaux étudiants chinois par an en France», contre moins de 200 en 1964, «mais nous ne sommes pas rassasiés, nous en voulons beaucoup plus!», a-t-il déclaré lors d'une cérémonie à laquelle participaient d'anciens étudiants, dont le plus âgé était presque centenaire. Il y a actuellement 35.000 étudiants chinois en France en nombre cumulé. L’objectif objectif est de 50.000 étudiants chinois d'ici à 2015. En comparaison, on compte 7.500 étudiants français en Chine où ils constituent la première communauté d'étudiants européens. «Ce lien (entre les deux pays) ne doit pas être un souvenir mais une réalité vivante», a ajouté Laurent Fabius, estimant que les expériences professionnelles très diverses des Chinois réunis pour l'occasion «prouvent que la France peut être aussi bonne pour la culture que pour l'économie».  

 

 

joomla 1.6 templates free
By Joomla 1.6 templates free